Moteur Scorpion 6540 réparé, nouveau KV de 145

Mon moteur Scorpion 6540 est revenu réparé de Hong-Kong. Nouvel axe, nouveau KV réduit à 145. Un grand merci à M. Scorpion !!!

Le KV réduit implique que je peux tester de nouvelles hélices plus grandes dans l’espoir d’améliorer le rendement. J’ai fait rapidement des tests en statique avec mes hélices bois Fiala, et il faut au moins une hélice 25×10 pour sortir 70A. C’est donc très prometteur.

J’avais déjà testé la Fiala bois gaz 25×10 dans cet article. Les résultats étaient relativement décevants en terme de rendement. Avec le nouveau bobinage, l’hélice tourne moins vite (6300 tour en début de montée) mais fait toujours du bruit. La consommation en statique est autour de 70A.

En remorquage du Pégase, le rendement n’est toujours pas très bon, bien qu’un peu meilleur qu’avant:

Hauteur

Durée

Capacité consommée

Énergie

Énergie/m

258m

48.1s

758mah

41.1Wh

0.159
256m

46s

730mah

38.98Wh

0.152
272m

45.9s

721mah

38.1Wh

0.140
Moyenne

0,150

J’ai testé ensuite une Fiala bois electrique 25×10 sur deux vols. Elle fait moins de bruit, mais le remorquage est moins confortable:

Hauteur

Durée

Capacité consommée

Énergie

Énergie/m

262m

53.8s

774mah

40.56Wh

0.154
227m

49,8s

698mah

36.31Wh

0.159
Moyenne

0,156

Finalement, j’ai pu faire quelques vols avec une Fiala gaz 24×12 qui procure plus de vitesse et fait moins de bruit, mais je n’ai pas encore remorqué le Pégase avec elle.

A new table design by Jorgen Pedersen

Jorgen Pedersen is the editor of the GMFC news letter and the author of many GMFC-based models. He is willing to share with anyone his latest table design with few conditions:

1. That if you use the plans you let him know—and provide updates
2. If you hit issues you notify us all so that we may all learn together
3. That these are never sold by anyone claiming them to be their own—To help prevent this he will be water marking the designs..

CNC Foam Cutter-Router New Design v15.pdf

Quote from the July 2018 GMFC newsletter:

My New/Next Machine

I wanted this next machine to be able to be both a CNC foam cutter and a CNC Router/Carver — which does introduce some complexities — particularly around the electronics. I also wanted to be able to change configuration from a foam cutter to a router in minutes — the design requires just 8 machine screws and the electronics reconfiguration (which will be automatic) to be converted from one mode
to the other.

Because of the complexities of the two modes, my complete tower assemblies move up and down, rather than just the bow hangers. By doing this I can then slave the two towers together to provide the vertical Router movement that I will require.

I have also now redesigned my towers to have 33” of movement. I really don’t think I need that much but after the issues with under sizing before I decided to maximize tower length on this occasion..

Table de découpe au fil chaud à base de composants Openbuilds

Ma vielle table manquait un peu de rectitude, et j’avais envie d’une machine plus précise. Dans mon cahier des charges, je voulais également une machine plus rapide et assez grande en X, de manière à pouvoir tronçonner rapidement les blocs de polystyrène.

Les composants Openbuilds permettent de construire rapidement des machines avec la garantie d’avoir d’une bonne précision, tout en ayant besoin que d’une clef allen et d’un tournevis. Les composants sont aussi disponibles en format numérique, ce qui permet de construire la machine en virtuel, tout en étant sûr de la cohérence de l’assemblage.

J’ai utilisé fusion360 qui est disponible gratuitement pour les hobbyistes et les académiques. La modélisation est disponible via ce lien.
.

Pour ne pas me louper, j’ai utilisé comme base deux axes C-Beam de 100cm. J’ai acheté les composants chez Ratrig qui est situé au Portugal et a des frais de port réduits.

Outre les composants Openbuilds, j’ai conçu en impression 3D des supports pour les moteurs Y et les interrupteurs de fin de course. Les moteurs sont des NEMA 23 pour les axes X et des NEMA 17 pour les axes Y.

La table est fixée de manière permanente sur une porte recoupée à la bonne dimension, ce qui assure une bonne rigidité dans le temps.

Pour le moment, il me manque encore le plateau à placer sur le cadre en alu et je dois poser les fins de course.

Les vis Openbuild font 8mm de pas, ce qui donne une avance assez impressionnante. Je suis passé en mode 1/4 de part sur la carte de contrôle des moteurs. Avec mes moteurs bipolaires 200 pas/tour, cela donne un équivalent 800 pas/tour.

La vitesse de la table est très importante, 55mm/s en X et 50mm/s en Y. Au delà, pas de perte de pas, mais de grosses vibrations.

Voici deux vidéos des déplacements :

Liste des composants Openbuild chez RatRig

Description

Reference

Nombre
C-Beam Linear Actuator Bundle

HW1517GK-BUNDLE

2

V-Slot 2040 500mm

HW400BRC

2

V-Slot 2080 Natural – 600mm

HW8CCNRC

3

8mm Metric Acme Lead Screw – 500mm

HW1006SC

2

Cast 90 Degree Corner Bracket – Black Anodized

HW1267BC

16

OpenBuilds Tee Nuts (25 Pack)

HW1112NK

3

Anti-Backlash Nut Block for 8mm Metric Acme Lead Screw

HW1021GC

2

5mm * 8mm Flexible Coupling

HW1001GC

2

Solid V Wheel Kit

HW1212WK

8

V-Slot Gantry Plates (Option: Universal (20mm – 80mm))

HW2433PC

2

Aluminium Spacer – 6mm

HW1018NC

4

Eccentric Spacer – 6mm

HW1073NC

4

Aluminium Spacer – 9mm

HW1019NC

4

Hex Locking Nut – m5

HW1039NC

8

Aluminium Spacer – 3mm

HW1016NC

4

Low Profile Screws – 25 Pack Screw Length 8mm

HW1167SK

2

Low Profile Screws – 25 Pack Screw Length 25mm

HW1171SK

1

Low Profile Screws – 25 Pack Screw Length 30mm

HW1172SK

1

Low Profile Screws – 25 Pack Screw Length 12mm

HW1376SK

1

Low Profile Screws – 25 Pack Screw Length 45mm

HW1200SK

1

Voici la table finie avec le plateau de découpe:

Au final, la table est super simple à construire. La vitesse est très importante, ce qui va faciliter le tronçonnage des blocs.

Encore des mesures et Panne du YEP

Le contrôleur YEP n’a pas duré bien longtemps… au 4ème vol, pfff, extinction des gaz et atterrissage en plané…. Une requête a été déposée chez HK, mais j’ai peur que cela ne serve à rien…

Le coté positif de la chose (s’il en est un) a été de faire une vérification de l’utilité d’utiliser l’hélice comme aérofrein. Le contrôleur s’est plus ou moins mis en frein lors de la panne, et l’hélice ne tournait presque plus. Résultat, il a fallu aller chercher le Gambitron au bout du terrain, alors qu’il se pose très très court lorsque l’hélice tourne.

J’ai pu faire quelques mesures en vol avant la panne…

Je voulais tester l’influence du poids du modèle sur le taux de montée. Sans planeur, à la masse de 11.5Kg, le taux de montée est de 16m/s. Après avoir rajouté 800g de lest dans la clef, le taux de montée passe à 15.52m/s. Cela fait une perte de 0.6m/s par Kg. Cela n’est pas énorme, cela va permettre de mettre des batteries plus lourdes pour augmenter l’autonomie.

La vitesse de vol sol (mesurée par GPS) est de 122km/h, avec un vent de face de 10km/h, pour 7400 t/m.

En remorquage d’un fox de 3.6Kg, 2.80m, le taux de montée est de 10m/s. La vitesse de remorquage sol est de 75km/h.

Accus du Pirélec

Je viens de recevoir les accus LIFE 2500ma. Le pack sera un 15S2P de manière à pouvoir débiter une intensité de 80A sans problème. Cela fait un total de 30 éléments avec un poids de 2100g sans les connexions.

Le pack de 15S sera constitué de 2x6S + 3S. C’est la formule qui permet d’obtenir l’encombrement minimum dans l’avion. Cela permet également de recharger avec 3 chargeurs peu couteux sous forte intensité (4C).

IMGP7797

Les accus sont assemblés à la colle chaude. L’encombrement en largeur est de 12.5cm. Cela tient dans le fuseau.

IMGP7788

Les trois packs seront fixés de manière permanente sur une platine support. La platine avec accus est retirée pour la charge. Ce système permet de minimiser les opérations à l’intérieur du fuseau et de changer très rapidement le “réservoir”.

Voici les accus une fois câblés. C’est quand même pas mal de boulot… un avantage au crédit des Lipos.

IMGP7932

Les trois packs sont facilement dissociables. Le + est au dessus, et le moins en dessous.

IMGP7934

Sur les conseils de Pascal Cepeda, j’ai nettoyé les soudures à l’acétone pour éliminer les restes de flux. Ces restes peuvent provoquer de la corrosion a long terme.

Après mise sous gaine, voilà le résultat:
IMGP7935

L’accroche sur la planche support est réalisé avec du velcro de grande dimension. On peut retourner le tout, pas de problèmes.
IMGP7936

Le poids total est de 2540g.

Premiers tests, en statique. J’obtiens 81A sous 41,5V soit 3360Watts. J’espérais un petit peu plus en tension. Cela fait 2.766V par élément. En décharge jusqu’à 2.5V par élément, les accus restituent 4500 ma.

À noter, tous les paramètres sont loggués par ma Jeti DS16. C’est vraiment pratique pour l’analyse ultérieure. On peut sortir des graphes comme celui ci-dessous qui donne le nombre de tours en fonction de la consommation et de la tension de l’accu.

conso_pirelec

Aménagement du fuseau du pirelec

L’idée est de placer les différents éléments de telle manière que les accus de propulsion soient presque au centre de gravité, qui devrait être situé au niveau de la clef d’aile.

À l’avant, on a les deux accus de réception et le contrôleur moteur. Celui ci est fixé sur une règle de maçon dont les cotés ont été enlevés en biseau pour mieux rentrer au fond du fuseau. Cela fait un beau radiateur. Le collage est effectué au mastic Sicaflex.

IMGP7919

Il y a une entrée d’air via le couple moteur qui est évidé. J’ai également mis une sortie d’air sous le train d’atterrissage. Le contrôleur devrait être bien ventilé.

IMGP7930

Juste derrière, il y a le bâti support de l’accu de propulsion qui est constitué de deux tasseaux sur les cotés, une planche à l’avant pour la fixation de l’accu et deux couples pour reprendre les efforts sur le bas du fuseau.

IMGP7928

Sous l’accu de propulsion, on trouve la réception avec un récepteur Jeti R18, un MaxBec2D pour la double alim et un expandeur pour la télémétrie. Il y a 2 entrées, le MaxBec2D et la sonde moteur/altimètre.

IMGP7927

Un tasseau de bois dur collé en biais donne le positionnement arrière maximum de l’accu.

IMGP7942

Le biais permet d’insérer la planche support de l’accu et éviter qu’elle ne bouge en hauteur.
IMGP7941

Le crochet de remorquage a été réalisé en alu par Loic. Le but est d’avoir le servo solidaire du crochet pour éviter des problèmes de flexion.

IMGP7914

IMGP7912

IMGP7924

IMGP7923

L’intérêt d’un récepteur tel que le R18 est de pouvoir lui associer un satellite. Au total, il y a donc 4 antennes ce qui permet de réduire d’autant les risques de masquage. Le satellite est placé dans la dérive. À noter les antennes qui sont toujours orientées à 90 degrés.

IMGP7921

Fly Baby

J’avais envie de construire un avion à partir d’un fagot de baguettes et je me suis offert l’année dernier un Fly Baby de chez Silence Model. Après quelques mois de construction, voici le résultat :


IMGP7432

Le kit est très bien conçu et la construction ne pose aucun problème. C’est vraiment un plaisir de construire cet avion.

Pour le motoriser, j’ai choisir un axi 4120 que j’avais dans mes stocks. Je l’ai motorisé en 7 éléments LIFE 2300ma qui présentent l’avantage d’être très robustes et de pouvoir se recharger immédiatement sur le terrain. Le poids final de l’avion est de 1.8 Kg sans accus. Avec les accus (540g), j’arrive à 2.3 Kg.

J’ai mis une hélice 11×5, ce qui donne en début de décharge une consommation de 31A sous 20V. Il y a plus de 260W par Kilo, ce qui permet de tourner de belles boucles sans aucun problème.

Le comportement en vol est très sain et gentil. L’avion vole avec un filet de gaz. Par contre, il faut mettre très peu de dérive. J’avais fait l’erreur d’en mettre trop pour le premier vol, et la dérive braquée engendre un effet de piqué immédiat. Ma première PTU s’est terminée par un atterrissage prématuré, heureusement sans dégâts autres que le train un peu tordu. Avec les LIFE, je vole 6 minutes avec un peu de voltige, mais en faisant surtout de beaux passages.


IMGP7465

J’ai aussi essayé des accus LIPO 5s 5000ma en statique qui donnent une consommation de 32A sous 19.5V pour un poids de 670g. Le centrage devrait être légèrement plus avant.